Rechercher
  • Aymeric Bagic

Jour 20 - 24 : Aubagne / Carnoux-en-Provence - Mollégès

J'ai enfilé le bleu de travail !


Arrivé à Aubagne dimanche soir, j’ai débuté lundi matin mon immersion avec Gwenn et Damien, deux charpentiers de marine qui ont crée la société Vent d'Ouest CM il y a maintenant 5 ans. « Mon immersion », cela n’avait jamais été aussi vrai depuis le début de l'aventure.

Au lieu des 2 jours initialement prévus, j'en ai finalement passé 4 avec ces deux amis, complices au travail comme dans la vie. Mon planning à venir s’étant quelque peu modifié, et faute de n’avoir pu trouver un nouvel artisan, je suis donc resté quelques jours de plus à découvrir le monde de la restauration et de la construction de bateaux. Du travail en atelier aux différents ports "carte postale" (Cassis, Bandol...), j'ai passé mes 3 premiers jours à observer, filmer Gwenn et Damien sur différents chantiers. Encore une fois, j'ai beaucoup appris sur un domaine qui m'était inconnu. Le métier de charpentier de marine, très complet puisqu'il regroupe plusieurs savoirs tels que celui de l'ébéniste et du peintre par exemple, est bien trop méconnu à mon goût !


Une nouvelle fois, j'ai eu envie de m'y essayer. C'est donc tout naturellement que j'ai fini par enfiler le bleu de travail jeudi en me plongeant dans la peau d'un apprenti le temps d'une journée. Et quelle journée ! Du décapage au ponçage d'un mât de 25 ans, j’ai pu approcher (de loin) le sentiment de fierté qui accompagne un travail achevé ! Merci à Gwenn et Damien de m’avoir donné ma chance, en plus de leur accueil convivial, leurs conseils m’ont donc permis d’ajouter quelques flèches à mon arc.

Si vous avez besoin de décaper ou poncer une pièce en bois, je suis votre homme !


Un peu plus sérieusement, j’ai donc quitté Aubagne (où habite Gwenn avec Morgane et leur fils Adaël) hier pour rejoindre le village Mollégès, aux portes du Luberon. Après 100 kms assez compliqués (vent et circulation denses) j’ai rencontré Marie-Lise et André, deux chaleureux agriculteurs fraîchement retraités qui m’hébergent. Je vais faire escale ici jusqu’à demain dimanche avant de reprendre le vélo direction Visan pour rencontrer Marie-Raphaelle, une éleveuse de chiens de bergers.


Je vous souhaite un bon week-end !

Aymeric

38 vues1 commentaire