En septembre 2019, j'ai décidé de prendre mon vélo et partir.

Partir, oui mais pourquoi ? Et où ? Les réponses ont vite été trouvées. Passionné par l'artisanat et les personnes qui le font vivre, j'ai tout naturellement décidé d'aller à la rencontre d'artisans. Déterminé par l'envie d'en apprendre plus sur leur savoir, d'en connaître plus sur leur quotidien, leur façon d'appréhender leur travail. Faire cette démarche à une échelle nationale était aussi une façon de comprendre les différentes cultures régionales riches à notre pays.

Et finalement, pourquoi le vélo ? Peut-être tout simplement pour appréhender les choses différemment. Le vélo me permet de donner au temps le temps qu'il mérite, de ne pas "foncer". C'est aussi un certain défi personnel, parfois dur à assumer, mais duquel en ressort toujours des satisfactions, rendant chaque rencontre un peu plus unique. Ces rencontres qui font toutes l'effet d'un produit dopant. 

Mon vélo m'appelle.

A bientôt sur les routes ou dans un atelier ! 

Aymeric